Le chanvre a le vent en poupe en cosmétique. On vous dévoile les secrets et les atouts de l’huile de chanvre et du CBD, de plus en plus présents dans les produits de beauté.

Originaire d’Asie Centrale, où il est cultivé depuis plus de 8000 ans, le chanvre a plus d’un tour dans son sac. Facile à faire pousser, cette plante nécessite peu d’eau et aucun pesticide, si bien qu’elle peut vivre presque n’importe où… La France en est le deuxième pays producteur après la Chine. Autrefois, le chanvre servait à la confection de tissu, bien plus résistant que le coton. Aujourd’hui, il est surtout utilisé en agriculture, sur les champs, pour renouveler les parcelles et purifier la terre entre deux cultures et c’est aussi une matière première très prisée dans l’industrie de la papeterie.

Une plante, deux actifs

À partir des graines de chanvre pressées à froid de façon mécanique, on extrait une huile, qui possède à la fois des vertus alimentaires et cosmétiques. Dans l’alimentation, elle s’utilise à cru pour agrémenter les salades et aide à lutter contre les maladies cardio-vasculaires. En cosmétique, elle s’emploie seule, ou s’intègre dans une formule prête à l’emploi.

Le chanvre peut aussi être utilisé sous forme d’extrait, appelé cannabidiol ou CBD. Il est obtenu, pour l’instant, à partir d’un mélange des graines et des tiges de chanvre. Mais en novembre dernier, la Cour de justice de l’Union européenne a jugé illégale l’interdiction en France de la commercialisation du cannabidiol (CBD). Ainsi, la fleur (ou tête), laquelle contient la plus grande concentration de CBD dans la plante, pourrait donc bientôt être, elle aussi, utilisée dans les cosmétiques en France.

Pour transformer la plante en actif, les fournisseurs ont chacun leur recette. En revanche, la législation française impose que les produits à base de CBD ne contiennent aucune trace de THC, la fameuse molécule psychotrope. “C ‘est pourquoi le THC est séparé des autres molécules puis ôté par une technique de chromatographie”, explique Alison Malamoud, docteure en pharmacie. L’extrait de CBD est ensuite transformé en une poudre qui pourra alors être incorporée dans les soins.

L’huile de chanvre, nourrissante

Utilisée depuis longtemps en cosmétique, riche en acides gras essentiels, principalement en oméga 3 et 6, cette huile végétale naturelle participe à la nutrition de la peau, et l’adoucit grâce à son effet émollient. L’acide linoléique qu’elle contient aide à limiter la perte insensible en eau. Elle est appréciée pour son fini sec. Elle possède également des vertus antioxydantes et apaisantes, car elle contient une faible dose de cannabinoïde.

Le CBD, apaisant

Cet ingrédient a fait l’objet de nombreuses études scientifiques, notamment chez les peaux sujettes à l’eczéma ou ermatite atopique. On lui reconnaît deux actions : un effet anti-inflammatoire et une action séborégulatrice. Le CBD est conseillé en cas de peaux sensibles, de rougeurs, car il les apaise et les calme. Il régule aussi le taux de sébum, ce qui en fait un bon allié pour les peaux grasses, mais aussi pour les personnes qui veulent un grain de peau parfait en période de stress ou pendant les règles.

Également utilisé dans certaines huiles de massage (c’est dans ce cas l’isolat de CBD qui est infusé dans des huiles), il soulage les douleurs localisées, calme l’arthrose ou apaise une tendinite. Le CBD peut aussi être ingéré pour réduire le stress et favoriser le sommeil.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here